lun. Avr 15th, 2024

La maladie de Willis-Ekbom, ou syndrome des jambes sans repos, se caractérise par des contractions musculaires, une gêne dans les jambes au repos, en position statique et pendant le sommeil. En raison du fait que cette condition peut causer de l’insomnie, elle est considérée comme l’un des troubles du sommeil. Les statistiques montrent qu’une personne sur dix sur la planète, au moins une fois, a connu des symptômes similaires.

Syndrome des jambes sans repos : faits généraux

Malgré la complexité de la situation et de nombreux symptômes désagréables qui affectent la qualité du sommeil, le traitement à domicile et les changements de mode de vie suffisent à de nombreux patients.

Si nous parlons des raisons, les médecins disent que le plus souvent, c’est une combinaison de facteurs mentaux et physiques qui affectent le patient sur une période de temps. Le sexe est également tracé : ce sont les femmes qui sont à risque, et pendant la grossesse, les symptômes ne font que s’intensifier et progresser.

Types de syndromes

En pratique clinique, il est d’usage de distinguer deux types principaux de syndrome: primaire, qui est également idiopathique, et secondaire. Chacun d’eux a ses propres causes, caractéristiques dans les manifestations et, bien sûr, le traitement.

Syndrome primaire

Ses causes sont inconnues, c’est pourquoi elle est souvent qualifiée d’idiopathique. Mais, malgré le manque de compréhension de la cause, certaines caractéristiques peuvent être distinguées :

  • diagnostiqué chez les patients de plus de 40 ans, mais les premières manifestations peuvent même survenir dans l’enfance ;
  • associé à un facteur génétique ;
  • peut persister toute la vie dès l’apparition des premiers symptômes ;
  • avec le temps, les symptômes de la pathologie ne font que s’intensifier, se prolonger.

Secondaire

Si le syndrome est provoqué par d’autres maladies, les médecins l’appellent secondaire. En règle générale, il commence chez les patients après 45 ans, tandis que le facteur héréditaire est plus clairement tracé. Les médecins identifient un certain nombre de causes et de facteurs pouvant conduire à son développement :

  • diabète ;
  • carence en fer ;
  • maladie rénale grave ;
  • maladie de Parkinson ;
  • diverses neuropathies ;
  • la grossesse est considérée comme un facteur favorisant les manifestations.

Même dans les symptômes et les manifestations caractéristiques, ces deux types de syndrome diffèrent l’un de l’autre sur un certain nombre de points clés.

Trouble périodique

Il s’agit d’un trouble du sommeil similaire, caractérisé par des mouvements périodiques, des secousses, des secousses des jambes. De telles manifestations vous font vous réveiller la nuit, il n’est donc pas nécessaire de dire que le rêve est plein.

Dans certaines sources de la littérature, cette condition est considérée comme une condition préalable au développement du syndrome des jambes sans repos.

Symptômes inquiétants

Symptômes d'anxiété

Les symptômes peuvent affecter non seulement les jambes, mais également de nombreux aspects de la vie des patients. Il vaut la peine de commencer par le fait que les symptômes peuvent également apparaître pendant l’éveil, lorsque les patients sont dans un espace limité : un avion, un cinéma, une voiture, etc.

Étant donné que le sommeil ne peut pas être qualifié de complet et que c’est l’une des causes de l’insomnie, le médecin peut diagnostiquer un certain nombre de conditions qui interfèrent avec une vie bien remplie: perte de force, fatigue accrue, irritabilité, détérioration de la concentration, etc. .

Il est à noter que l’insomnie et la mauvaise qualité du sommeil ne sont pas seulement un facteur prédisposant, mais aussi la cause de nombreuses pathologies et conditions dangereuses : dépression, diminution des défenses immunitaires, nombreuses maladies des organes internes, infections, etc.

Sentiments

Les patients peuvent décrire leurs sensations de différentes manières : sensations étranges et désagréables dans les jambes, les bras, accompagnées d’une forte envie de changer de position. De plus, d’autres manifestations peuvent apparaître :

  • sensations douloureuses ;
  • le passage du courant électrique dans les jambes et les bras ;
  • démangeaisons ;
  • se contracter ;
  • picotements et brûlures.

La seule façon de se débarrasser de ces sensations désagréables est de changer de posture, de bouger. Les symptômes peuvent également apparaître lors de moments d’inactivité, comme s’allonger devant la télévision, et pas seulement dans un rêve. Les manifestations peuvent s’aggraver considérablement le soir, la nuit, parfois le matin.

Pour compliquer la situation, les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps, mais il peut y avoir de longues périodes sans qu’aucun symptôme ne se manifeste.

Quel traitement les médecins recommandent-ils ?

Si les symptômes qui apparaissent interfèrent avec un bon sommeil, causent de graves désagréments et entraînent une détérioration de l’état, le médecin peut prescrire un certain nombre de médicaments :

  • préparations à base de fer. Les médicaments ne sont prescrits qu’après un test sanguin clinique et la détermination du taux de fer dans le sang. La prise de suppléments de fer, en particulier pendant la grossesse, peut réduire considérablement les symptômes du syndrome ;
  • les agonistes alpha-2 agissent en influençant les mouvements périodiques des membres pendant le sommeil ;
  • les médicaments à base d’ibuprofène peuvent soulager les symptômes légers associés à la douleur ;
  • anticonvulsivants. Capable de réduire la douleur, les spasmes musculaires, ainsi que les manifestations au cours de la journée. Seul un médecin peut prescrire de tels médicaments après un examen approfondi ;
  • médicaments sédatifs qui normalisent le sommeil ;
  • médicaments qui augmentent les niveaux de dopamine

Recommandations générales

En plus des médicaments prescrits, le médecin peut donner des conseils généraux susceptibles de réduire les manifestations du syndrome et de faciliter la vie des patients. Parmi eux se trouvent les méthodes suivantes :

  • bain chaud, massage. Les soins de relaxation vous permettent de vous détendre et de réduire l’intensité des symptômes ;
  • des compresses chaudes et froides. Les patients rapportent que l’alternance de chaleur et de froid avant le coucher aide à se détendre et à réduire les symptômes ;
  • relaxation et pratiques diverses : yoga, méditation et plus ;
  • certains types d’exercices.

Hygiène du sommeil

Hygiène du sommeil

Un bon sommeil est extrêmement important et les patients atteints du syndrome des jambes sans repos doivent veiller à respecter certaines règles. Ceux-ci inclus:

  • respect du régime de température dans la chambre à coucher : sombre, frais et suffisamment d’air frais ;
  • aller se coucher et se réveiller en même temps ;
  • Il est déconseillé de regarder la télévision avant d’aller se coucher, en particulier les programmes politiques, les films d’action et les films d’horreur ;
  • Le soir, les boissons stimulantes sont à éviter : café, thé fort, en particulier les boissons énergisantes et l’alcool.

De plus, les médecins ne conseillent pas de faire preuve de zèle pour s’entraîner la nuit. L’activité physique est importante, mais avec le syndrome des jambes sans repos, l’activité du soir ne peut qu’augmenter la manifestation de symptômes indésirables et désagréables.


Lire aussi:
Muguet pendant la grossesse, comment traiter
Les acheteurs recommandent 10 gadgets pour un travail confortable au bureau
Perdre du ventre en homeopathie
Biominceur 97460
régime feuille de laitue
Patch pour perdre du ventre avis
Maigrir avec du kaolin
Perdre du ventre avec trx
5 signes du zodiaque pour qui le sexe est plus important que l’amour
Comment perdre la graisse abdominale alain delabos
Comment maigrir sans avoir la peau qui pend
Traitement laser arthrose varices
La punition physique de l’enfant, les conséquences pour le psychisme
Perdre 150 grammes par jour
Recette escalope poulet minceur
L’acide polylactique et son utilisation en médecine esthétique
Biorigine cafe brule graisse prix tunisie
Gelules xxl pour maigrir
Analyse d’urine normale pour les adultes
Maigrir avec 1800 calories jour